Intouchables ? Leurs secrets de tournage: Les 101 Dalmatiens

Publié le par Geoffroy

                     Aujourd’hui, je vais inaugurer une petite série sur le top 10 des films les plus vu au box-office en France et peut-être après dans le monde !
                          Depuis, plus de 2 mois vous entendez tous les jours, à la Tv, à la radio , dans les journaux et sur Internet le succès phénoménal du film « Intouchables »  qui a aujourd’hui près de 18 000 000 de tickets vendus ! Alors cette série parlera des secrets de tournages, des croquis, des premières idées etc des plus grands films de tous les temps. Et on va commencer aujourd’hui avec le film qui est actuellement 10ème et c’est les 101 dalmatiens de Disney qui culmine avec  14 680 121 de personnes qui l’ont vu au cinéma !
                      Chiens dalmatiens, Pongo et Perdida vivent heureux avec leur portée de quinze chiots, jusqu'à ce que ces derniers soient kidnappés par la méchante Cruella, laquelle rêve d'un manteau en peau de dalmatiens. Pongo fait appel à tous ses amis londoniens à quatre pattes pour libérer ses petits et les quelques dizaines d'autres victimes capturées...
                       Ce film , sorti en 1961 est le 21ème des studios Disney et est pour la première fois un film Disney est le héros principal est le méchant : Cruella d’Enfer.
                     Il s’éloigne des grands classiques de Disney du fait de son cadre spatio-temporel, en effet l’action se déroule à l’époque moderne (on regarde la télévision) et par l’écartement du réalisme. Ce film a couté 4 millions de $ et a reçu le prix du Meilleur film d’animation, en 1962, au BAFTA Awards
                      Il a fallu au total trois années et 300 personnes pour réaliser le film. A la sortie du film, les critiques sont même les meilleures depuis Pinocchio (1940) : C. A. Lejeune écrit ainsi dans The Observer le 31 mars 1961 que « le film est le meilleur de Disney depuis longtemps ... [avec] un ton ferme, spirituel et entraînant. » Dilys Powell, dans le Sunday Times du même jour, évoque « la renaissance de Disney, innovant à nouveau ... [avec] des mouvements restant dans le cadre, élaborés, décoratifs et enthousiastes ». Time Magazine évoque « le plus charmant, le moins prétentieux des longs métrages Disney jamais réalisés... l'une des meilleures choses produites cette année pour le meilleur ami du chien ». Le New York Herald Tribune note que « c'est dans la province de l'humour sophistiqué que M. Disney fait une arrivée tardive mais bienvenue. Le film se présente avec des impressions de comédie britannique d'espionnage mais sans jamais perdre à un seul moment un attrait pour la jeunesse. » Howard Thompson, dans le New York Times, écrit qu'avec la présence de Cruella, Blanche-Neige et les Sept Nains ressemble à Pollyanna (1960) : « Imaginez une Tante Polly sadique dessinée par Charles Addams avec une base de Tallulah Bankhead. »
                     Quoi de mieux pour finir cet article de vous présenter quelques dessins de croquis fait par les animateurs de Disney
 Concept-20art-2013.pngConcept-20art.png
 Conceptart21.png
 
Conceptart23.pngConceptart39.pngdalmatian_b_b.jpgdalmatian_e_b1.jpgDalmatien-20001.jpg
 
Dans les prochains jours, découvrez un nouvelle article sur le 9èmefilm le plus vu de tous les temps en France !
 
Enjoy et Commentez
 
 
 

Publié dans Cinéma

Commenter cet article